Se connecter
à l'ASSE
Kids'Club

Mot de passe oublié

* champs obligatoires

Créer un compte

Mes informations personnelles (de l'enfant)


Sera utilisé pour te connecter à ton compte.

Le mot de passe doit avoir une longueur minimale de 8 caractères et doit contenir au moins une lettre et un chiffre.

 /  / 

Mes parents

Claude Puel : "Revenir avec le couteau entre les dents"

Publié le .

Que retenez-vous d'un match que vous finissez à neuf et lors duquel vous concédez deux penalties ?

On s'est vite retrouvé à dix en première mi-temps, mais cette situation n'enlève rien à la bonne production des Lensois qui, dès le début de la rencontre, ont bien écarté le jeu et trouvé des transversales qui nous ont déstabilisés. Sur les côtés, Lens a souvent été en supériorité et le penalty est survenu sur l'une de ces phases. Même si on a eu une belle opportunité d'entrée de jeu, on n'a pas été assez agressifs. On est partis sur de meilleures bases en seconde période. On a alors été plus solidaires et plus compacts. On a formé un vrai bloc. Il nous a manqué à ce moment-là un peu de justesse, de verticalité et de jambes pour nous projeter vers l'avant. Avant la deuxième expulsion, j'avais prévu de changer de système pour trouver justement plus de verticalité. On a voulu y croire. Hélas, le deuxième but a clos les débats.

Jugez-vous sévère l'expulsion de Wahbi Khazri ?

Oui, je la trouve sévère, comme celle de Kolo d'ailleurs. Il peut y avoir beaucoup de penalties dans ces conditions. Ou alors, il faudra cesser de tacler. La VAR semble amplifier les fautes. En tout cas, je ne vais pas reprocher à Wahbi un quelconque excès d'engagement. À l'entraînement, il est dans l'esprit et s'est toujours bien comporté.

Êtes-vous également satisfait de la réaction de votre groupe après la pause ?

J'ai effectivement préféré notre deuxième période au niveau de l'engagement. Ce n'était pas suffisant avant la pause. Il y a des joueurs qui ont performé, d'autres non. Je suis assez satisfait des deux joueurs qui sont entrés en jeu lors de ce match, Alpha Sissoko et Saïdou Sow. Ce n'était pas simple de débuter dans ces conditions. Saïdou n'avait même jamais joué en réserve mais son attitude ne m'a pas étonné vu ce qu'il dégage à l'entraînement.  Il est fiable et serein. S'il continue sur sa lancée, on pourra compter sur lui.

Quatre joueurs, Yvann Maçon, Yvan Neyou, Wahbi Khazri et Timothée Kolodziejczak, seront suspendus pour le prochain match contre Nice. Comment allez-vous faire face à ce handicap ?

On trouvera des solutions. Le groupe va évacuer durant la trêve. On a 12 internationaux. J'espère qu'ils reviendront avec le couteau entre les dents. Il faut retrouver l'enthousiasme et la qualité qu'on a vus lors de nos premiers matches. Il y a quand même beaucoup de motifs de satisfaction dans notre début de championnat. Sans la fatigue liée à l'enchaînement des rencontres, on aurait pu gagner à Nantes (2-2). Mais lors de nos deux dernières rencontres, les joueurs n'ont pas tous été au diapason dans l'engagement et la justesse technique . On ne peut pas avoir autant d'écart entre les joueurs. On a besoin que tous soient à 100%. Si deux ou trois éléments sont moins bien, on le ressent.  On encaisse des buts qu'on peut éviter avec plus de cohésion et de concentration.